Musée d'Art Chinois et Ethnographique Missionnaires Xavériens - V.le S. Martino, 8 - Parma, Italie 0521-257.337

Le grand paravent chinois

Bonheur et longue vie

 

xi e shou - Bonheur et longue vie
Bonheur et longue vie

Les objets comme ce grandiose paravent à douze panneaux devinrent à la mode sous le règne de Kangxi (1662-1722) ; ils étaient utilisés comme toile de fond de rencontres officielles, dans le salon d’apparat des maisons des riches. Chaque panneau (64 x 335 cm) est réalisé en bois laqué noir et comporte dans sa partie inférieure une rosace ajourée portant en son centre l’idéogramme “shou” (longue vie), des bords rectangulaires de couleur or et l’idéogramme “xi” (bonheur) en bleu, au centre.

Sur une face une longue inscription en or sur fond de satin de soie noir se développe sur une hauteur de 200 cm. Sur la face opposée sont peintes, sur du papier, douze scènes de paysage.

« Ce grand paravent a été peint au milieu du XIXe siècle à la demande d’un groupe de fonctionnaires souhaitant l’offrir à un collègue distingué partant à la retraite. L’inscription raconte les aventures d’un certain Wu Wang Ming. Le peintre est Ma Yao Zi. » (Prof. Shang Gang, 1996).

Dans l’angle inférieur gauche de la face où figurent les paysages se trouvent le sceau et la description de l'auteur des peintures : « peint par Ma Yaozi dans le pavillon des nuages, durant la première décade du sixième mois de l’année du cycle Jiachen sous le règne de l’empereur Daoguang » (Prof. Bruno J. Richtsfeld, 2003). Cela correspond à l’année 1844.

(H. 335 cm ; L. 768 cm – Restauration du papier et de la soie opérée par le laboratoire de Luana Maekawa, à Florence. Restauration des laques réalisée par Jasmina dei Negri. Contribution de la fondation Cariparma).